Les Miracles

27/03/2018

Qu'est-ce qu'un miracle ?

Psaume 77.15 : "Tu es le Dieu des miracles. Tu as fait connaître ta puissance parmi les peuples."

Définition: fait extraordinaire où Phénomène interprété comme une intervention divine.

Romains 1.19 : "car ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître."

La Bible est la Parole de Dieu. Le but des signes et des miracles qui devaient être accomplis est clairement indiqué : Confirmer la Parole de Dieu.
La première manifestation de la puissance infinie de Dieu est le miracle de la création. Elle a pour conséquence d'établir la responsabilité des hommes qui ne veulent pas reconnaitre le créateur. Les miracles forment une partie intégrante du récit biblique, dans le but précis de montrer qu'ils sont bien la volonté de Dieu. S'il n'y avait pas de miracles, comment pourrions-nous savoir qu'il s'agit d'une révélation de Dieu? Sans miracle, il n'y a pas de preuves de l'origine divine.

1-) Les miracles de Moïse.

Deuteronome 6.22 : "L'Eternel a opéré, sous nos yeux, des miracles et des prodiges, grands et désastreux, contre l'Egypte, contre Pharaon et contre toute sa maison...."

Hormis Jésus, aucun autre homme n'a été l'agent de tant de manifestations prodigieuses de la puissance divine que Moïse: Les plaies d'Égypte. L'asséchement des eaux de la mer rouge. L'eau rendue douce à Mara. Les cailles envoyées dans le désert de sin et à Tabeéra. La fourniture quotidienne de la manne pendant 40 ans. L'eau jaillissant du rocher à Réphidim et à Mériba. Les scènes cataclysmiques au Sinaî. La voix de Dieu résonnant depuis la montagne. Les dix commandements écrits sur la pierre du doigt de Dieu. Le visage de Moïse rayonnant. Dieu parla à Moïse par le buisson ardent. La lèpre de Marie envoyée puis retirée. Koré et ses rebelles engloutis par la terre. Les plaies punitives à Tabeéra, Kadès et Péor. Le bâton d'Aaron fleurissant. Le peuple guéri par le serpent de bronze. L'ânesse de Balaam parle, Balaam prononce des prophéties étonnantes. Israël conduit 40 ans par une nuée surnaturelle. Les vêtements ne se sont pas usés, et les pieds non pas enflés.


Nombres 14.11 : "Et l'Éternel dit à Moïse: Jusqu'à quand ce peuple me méprisera-t-il ? Jusqu'à quand ne croira-t-il pas en moi, malgré tous les prodiges que j'ai faits au milieu de lui?"

L'Éternel est intervenu en opérant des signes et des prodiges, grands et accablants sur l'Égypte. Les oppositions à Moïse étaient nombreuses. Les Amalécites l'attaquèrent. Les Edomites ; les Moabites; les Ammonites; les Amoréens et les Madianites s'unirent pour bloquer le passage vers Canaan. Son propre peuple et ses subordonnés se rebellèrent à plusieurs reprises. Sans la grâce miraculeuse de Dieu, on a du mal à concevoir comment il aurait pu faire face à tout cela. Moïse n'aurait pu délivrer le peuple d'Israël et le soutenir dans le désert pendant 40 ans, sans l'aide direct et miraculeuse de Dieu. L'Éternel est intervenu tout au long de l'Ancien Testament. Également avec les prophètes Élie et Élisée avec de grands miracles, pour ramener à lui les fils d'Israël tombés dans l'idolâtrie.

Josué 24.17 : "Car l'Éternel est notre Dieu; c'est lui qui nous a fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude, nous et nos pères; c'est lui qui a opéré sous nos yeux ces grands prodiges, et qui nous a gardés pendant toute la route que nous avons suivie et parmi tous les peuples au milieu desquels nous avons passé."

L'un des plus connus de ces miracles, est l'épisode de la traversée de la mer rouge de Moïse et du peuple hébreux qui étaient poursuivis par l'armée de pharaon.
Note Archéologique : Ron Wyatt archéologue chrétien a découvert dans le Golf d'Aquaba (Mer Rouge) des vestiges sous-marins, de chars de l'armée de pharaon, notamment des roues ; des essieux ; des os de chevaux....

2-) Les miracles de Jésus-Christ.

Jean 1.14 : "Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père."

Le plus grand miracle du créateur pour l'homme, fût sa venue sur terre, le Seigneur est venu visiter son peuple. Sa mission était d'annoncer la Sainte Parole et arracher l'humanité des liens de la mort. Il est venu sauver toute personne qui lui donne sa confiance. De grandes foules ayant entendu parler de ces miracles, venaient depuis des centaines de kilomètres à la ronde et Christ les guérissait tous dans l'instant.


Hébreux 1.2 : "dans ces derniers temps, Dieu nous a parlé par le Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde...."

En plus des manifestations surnaturelles, telles que les annonces par les anges, la naissance virginale, l'étoile qui guida les mages, Jésus traversant des foules hostiles, purifiant le temple, la transfiguration, la chute des soldats, l'obscurité à la crucifixion, le voile déchiré, les tombes ouvertes, le tremblement de terre, la résurrection de Jésus, les apparitions d'anges. Les miracles pour le peuple Hébreu, sont tous la mise en œuvre de Dieu.

Psaume 103.3 : "C'est lui qui pardonne toutes tes iniquités, Qui guérit toutes tes maladies; C'est lui qui délivre ta vie de la fosse, Qui te couronne de bonté et de miséricorde...." 

Les évangiles rapportent 35 miracles accomplis par Le Seigneur Jésus :

  • Les miracles sur les forces de la nature : l'eau changé en vin ; les deux pêches miraculeuses ; la tempête apaisée ; les deux multiplications des pains ; Jésus marchant sur les eaux ; l'argent pour le tribut ; le figuier séché.
  • Les guérisons physiques : guérison du fils d'un officier royal ; guérison d'un infirme ; la belle-mère de Pierre ; un lépreux ; un paralytique ; l'homme à la main sèche ; le serviteur du centenier ; les deux aveugles ; un sourd muet ; les aveugles de Bethsaïda et Jérusalem ; la femme infirme depuis 18 ans ; la femme ayant une hémorragie ; l'homme hydropique ; les dix lépreux ; l'aveugle Barthimée et l'oreille de Malchus.
  • Les guérisons des démoniaques : un démoniaque dans la synagogue à Capernaûum ; un démoniaque aveugle et muet ; un démoniaques géraséniens, un démoniaque muet ; la fille de la femme syro-phénicienne ; le garçon épileptique.
  • Démonstration suprême de sa divinité, le Seigneur ressuscite les morts : la fille de Jarius ; le fils de la veuve de Nain et Lazare à Béthanie.

Matthieu 4.23 : "Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple."

En plus des 35 miracles qui sont spécifiquement nommés et décrit ; le Seigneur fit d’innombrables d’autres miracles. C’est la volonté de Dieu que toute personne soit guérit de toutes les maladies. Jésus fût condamné à notre place pour toutes nos souffrances, il est toujours capable d’aider toute personne malade ou possédée, qui reconnait son besoin d’être sauvée dans ce siècle présent et à avenir.

Jean 21.25 : "Jésus a fait encore beaucoup d'autres choses; si on les écrivait en détail, je ne pense pas que le monde même pût contenir les livres qu'on écrirait."

Le Seigneur pour accomplir ces innombrables miracles les faisait de différentes manières : d'un acte de volonté ou par sa Parole, parfois par son toucher, ou par imposition des mains. Le Seigneur utilisa plus rarement sa salive. Les malades touchant sa tunique étaient également guéries. Ses miracles étaient l'expression naturelle de sa compassion pour la souffrance de l'humanité.

Matthieu 15.30 : "Alors s'approcha de lui une grande foule, ayant avec elle des boiteux, des aveugles, des muets, des estropiés, et beaucoup d'autres malades. On les mit à ses pieds, et il les guérit...."

Ces miracles avaient pour but d'attester de la puissance de Dieu en soulageant la misère des hommes et montrer ses compassions envers ses enfants. Plusieurs crurent en Jésus en voyant ses miracles. Mais la vue des miracles ne peut produire la foi véritable : il faut que la Parole soit reçue dans le cœur pour y produire la repentance et accepter celui qui apporte le salut : Jésus-Christ.

Romains 10.17 : "Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ."  

2-) Les miracles après la résurrection de Christ.

Jean 15.23 : "Celui qui me hait, hait aussi mon Père. Si je n'avais pas fait parmi eux des œuvres que nul autre n'a faites, ils n'auraient pas de péché; mais maintenant ils les ont vues, et ils ont haï et moi et mon Père."


Le miracle majeur est la résurrection du Seigneur par Dieu. Cette nuit-là, un tremblement de terre et un ange qui comme un éclair fit s'évanouir les gardiens en poste devant le sépulcre. Ils témoignent alors aux principaux sacrificateurs, mais ceux-ci leur donnent de l'argent pour faire supposer un enlèvement venant des disciples. Refusant toujours de croire et voulant nier les faits, la corruption devint pour les religieux; la maigre assurance de garder leurs sièges.

Actes 1.3 : "Après qu'il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu."

Les miracles dans le livre des Actes sont également nombreux, ayant tous un message et une signification. Les plus marquants sont : la résurrection de Jésus et ses multiples apparitions à ses apôtres ; son ascension au ciel devant eux et la manifestation visible du Saint Esprit sous des langues de feu à la Pentecôte et la vision du Seigneur ressuscité qui fût à l'origine de la conversion de l'apôtre Paul.

Marc 16.20 : "Et ils s'en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l'accompagnaient."

Avant l'ascension, le dernier commandement de la grande commission du Seigneur Jésus, fût d'envoyer ses apôtres à travers le monde pour prêcher la bonne nouvelle, afin qu'eux-même fasse d'autres disciples. Ils confirmèrent tous la bonne nouvelle du Royaume de Dieu, à travers de divers miracles par l'imposition des mains, en prêchant l'œuvre de la croix; la repentance et Christ ressuscité.


1 Corinthiens 2.4 : "et ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d'Esprit et de puissance, afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu."

3-) Avertissements.

Matthieu 7.22 : "Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? N'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? Et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité."

Depuis les devins d'Égypte, Satan a toujours voulu imiter les miracles divins dans le but de séduire toujours plus les âmes perdues. L'apôtre Paul nous avertit sévèrement que l'ennemi est tout à fait capable d'opérer des miracles ou des signes trompeurs dans le but de tenter et d'asservir ceux qui ne sont pas à Christ. Et cela n'est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Toutes les idoles sont du diable, ayant pour but de vous perdre dans des traditions d'hommes, pour vous attirer vers des cultes maléfiques. La Sainte Parole INTERDIT STRICTEMENT toute représentation religieuse qui porte à un culte (statue ; image ....) l'idolâtrie est une abomination qui conduit à la perdition. Les phénomènes surnaturels, les prodiges ou les guérisons si grandes sont-elles, non établis dans le Nom du Seigneur Jésus sont d'origine démoniaque.

2 Thessaloniciens 2.9 : "L'apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l'iniquité pour ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés...."

Conclusion : les miracles sont la volonté de Dieu. La résurrection de Jésus-Christ est le miracle donné de Dieu pour l'homme qui croit et veut être sauvé. Il est la manifestation de la rédemption et de la vie éternelle qui nous est offerte dans la foi et la repentance au Seigneur Jésus. Aujourd'hui, tous les disciples sont les canaux et les témoins de miracles, par l'imposition des mains dans le nom de Jésus. Comme l'avait commandé Jésus à l'église primitive. Les miracles sont les démonstrations surnaturelles de l'amour de Dieu pour l'humanité. Ils confirment la Sainte Parole reçue dans les cœurs repentis. Les miracles, sont donc la plénitude de l'Amour de Dieu, dans le Nom de Jésus. Enfant de Dieu, nous communiquons la bonne nouvelle dans l'humilité et la compassion aux autres, pour que les miracles de Dieu soient manifestés au monde par l'imposition des mains. Pour croire la Parole de Dieu, la Bible est formelle : seule l'humble acceptation de ce que Dieu dit dans les Saintes écritures peut conduire au salut. Lisons donc cette Parole avec foi, et nous serons parfaitement au clair sur notre sort éternel. C'est le Seigneur Jésus qui agit à travers notre repentance. 

Marc 16.17 : "Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; ils saisiront des serpents; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris." Amen !