Le Sang de l'Agneau

12/02/2018

Quelles sont les particularités du Sang de l’Agneau?

1 Jean 1.7 : "Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché."

Tout comme le Nom de Jésus, Le Sang de l'Agneau est une grande puissance qui confère plusieurs caractères indissociables et immuables. C'est par la grâce de Dieu que nous pouvons en connaitre la plénitude.

Romains 3.24 : "et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. C'est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice...."

Le mot propitiatoire en hébreu « Kaphar » est proche du verbe « couvrir » : Jésus a « recouvert » nos péchés par son sang, et Dieu nous est maintenant « propice » : favorable. Jésus est l'Agneau de Dieu sans défaut et sans tâche, préconçu avant la fondation du monde. Le Seigneur est dès l'éternité, la ressource de Dieu pour la misère de l'homme. Le sang du Christ est l'offrande pour couvrir les péchés du monde.

Ésaïe 53.5 : "Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris."

Après son jugement, la flagellation de Jésus fût le commencement de meurtrissures profondes. Les fouets romains étant composés de lanières, à l'extrémité desquelles étaient attachés des osselets et des morceaux de ferraille. Il serait irresponsable de minimiser ce supplice horrible, arrachant sa chair et faisant couler son sang dans des proportions impensables. Parfois cela suffisait pour provoquer la mort. Jésus a reçu 39 coups de fouet, dans le monde nous trouvons 39 catégories de maladies. Le Seigneur par ses meurtrissures couvre chaque souche de toutes ces maladies.

Apocalypse 1.5 : "et de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre! À celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang...."

L'immoralité de ses bourreaux n'ayant aucune limite. Les soldats romains trouvèrent bien drôle qu'un Juif venant de la campagne puisse prétendre être roi. Aussi ils lui jetèrent sur les épaules une robe longue pourpre et placèrent un bâton dans sa main pour servir de sceptre. Pour terminer leurs déguisements, ils eurent besoin d'une couronne. Des branches flexibles couvertes de longues épines (généralement utilisées pour attacher par paquets le bois de chauffage). Elles furent tressées afin de leur donner la forme d'une couronne, puis celle-ci fût enfoncée dans son cuir chevelu, ce qui le fit saigner abondamment. Jésus Le Roi des Rois prit cette couronne de la honte tressé par Satan sans plaintes.

Hébreux 2.14 : "Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantit celui qui a la puissance de la mort, c'est-à-dire le diable...."

Les caractères du sang de l'Agneau sont que Le Seigneur a racheté pleinement les élu(e)s par son Sang ; ses meurtrissures et ses humiliations. Les déclarations de La Parole sur ses caractères sont uniques et d'une grande richesse pour tous ceux qui en sont recouverts par la grâce de Dieu :

  • «Le sang de Jésus-Christ son Fils nous purifie de tout péché
  • «Ayant été maintenant justifiés par son sang.»
  • En Jésus-Christ, le bien-aimé, «nous avons la rédemption par son sang, le pardon des fautes selon les richesses de sa grâce.»
  • «Vous avez été rachetés...par le sang précieux de Christ.»
  • «Le sang du Christ qui, par l'Esprit éternel, s'est offert lui-même à Dieu sans tâche, purifiera...votre conscience des œuvres mortes

1 Pierre 1.18 : "sachant que ce n'est pas par des choses périssables, par de l'argent ou de l'or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous avez héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache...." 

Conclusion : le sang versé c'est la vie ôtée, c'est la mort. Par son Sang; ses meurtrissures et ses humiliations, Le Seigneur a détruit les trois malédictions de Satan : la mort ; la maladie et la pauvreté. Ayant tous à répondre, Le Sang de l'Agneau est le SEUL moyen pour être propice à Dieu. Exécutant sa justice, le Sang de l'Agneau de Dieu agit sur les élu(e)s et devient la rançon propitiatoire sur nos fautes; nos dettes et nos maladies. Telles sont les vertus du Sang du Christ : nous sommes purifiés de tout péché; justifiés et rachetés.

Hébreux 9.14 : "combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s'est offert lui-même sans tâche à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant!"

Citations : "Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants!" Ce seront avec la cruauté et la moquerie de leurs esprits brutaux que le peuple, les sacrificateurs et les pharisiens hurlèrent cette horrible phrase lors du jugement du Seigneur. Dans leur folie, ils provoquèrent une terrible malédiction. Celle-ci s'accomplissant 40 ans plus tard, lorsque leurs enfants furent massacrés par les légions romaines. Titus donna l'ordre de détruire toute la ville de Jérusalem à l'exception des tours les plus hautes : Phasael, Hippicos et Mariamme. Les derniers combattants réfugiés dans les souterrains s'étaient suicidés plutôt que de se rendre.

Romains 12.14 : "Bénissez ceux qui vous persécutent, bénissez et ne maudissez pas." Amen!