La Paix

13/09/2017

La paix de Dieu.

Ésaïe 26.3 : "A celui qui est ferme dans ses sentiments Tu assures la paix, la paix, Parce qu'il se confie en toi." 

Définition : état de quelqu'un qui jouit du calme intérieur ; tranquillité d'âme. Avoir la conscience en paix; sensation de calme.

Nombres 6.24 : "Que l'Éternel te bénisse et te garde ! Que l'Éternel fasse briller sa face sur toi et t'accorde sa grâce ! Que l'Éternel lève sa face vers toi et te donne la paix !"

Malgré nos facilités de vie moderne, notre esprit n'est pas en paix. Une âme sincère qui cherche Dieu ne peut trouver la paix dans une religion, le new age ou une secte. Lorsqu'on est dans le doute ou la crainte de notre avenir, notre âme a besoin d'une espérance fondée sur des certitudes. Nous ressentons tous un vide intérieur que seul Dieu peut combler. Jésus-Christ est venu pour détruire toute fausse paix qui n'est pas fondée sur une communion personnelle avec lui.

Jean 14.27 : "Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s'alarme point."

La paix de Dieu n'est pas du monde, c'est pour cette raison que Jésus a été envoyé, parce qu'il était le seul capable de nous l'offrir. Le Seigneur Jésus veut nous partager cette paix de bonheur et de grâce aujourd'hui même. Cette promesse est certaine car : "Jésus a fait la paix par le sang de sa croix" (Colossiens 1.2).  Si quelqu'un ne parvient pas à s'approcher de Dieu, c'est qu'il a en lui un interdit qu'il ne veut pas abandonner ! Vous ne pourrez jamais connaître la paix, à moins d'avoir un Esprit nouveau.

Luc 11.13 : "Si donc, vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent?"

Pour nous transformer le Seigneur désire avant tout une relation personnelle avec chacun d'entre nous. Pour cela, il est indispensable de remettre sa vie à Jésus-Christ et de rester attaché à sa Parole. Le Saint-Esprit peut alors renouveler notre esprit en nous donnant cette paix. C'est lui qui transforme, rassure et fortifie notre être intérieur. Jésus lui-même est notre vie; c'est pourquoi il n'y a pas de mort possible pour nous, car il ne peut mourir de nouveau. En lui nous sommes morts au péché une fois, et la sentence capitale ne peut pas être deux fois exécutée. Maintenant nous vivons, et nous vivons pour toujours.

Ézéchiel 36.26 : "Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau; j'ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair."

Lorsque nous pouvons parfois succomber à l'angoisse, à l'inquiétude ou à la crainte, l'amour de Dieu, nous garde, il est une plénitude, un océan, une source d'eau vive qui ne se tarit pas. "Ne pas avoir peur" et "faire confiance" ne cesse de dire La Parole, c'est ainsi que la paix s'affirme et grandit. Lorsque nous sommes connectés au Seigneur, nous recevons tout ce qui est bon, nous vivons cette réalité et communiquons la paix à tous notre entourage. C'est la présence du Saint-Esprit qui permet cela. Ce n'est pas une habitude religieuse, mais une ferme décision de cœur positionné en Christ.

1 Samuel 25.6 : "Longue vie à toi ! Que la paix soit avec toi, avec ta famille et avec tout ce qui t'appartient !"

Conclusion : La vraie paix n'a rien à voir avec une pensée positive ou une certaine atmosphère. Vous voulez la vraie paix ? Très simple, mettez en pratique et obéissez aux principes de la Parole de Dieu et priez plus ! Seule la souveraineté de Dieu procure la vraie paix. Lorsqu'on se tourne vers Dieu, nous pouvons nous diriger vers un chemin de lumière. Notre vision de vie sera éclairée par cette nouvelle nature par son Saint Esprit, le Seigneur nous offre sa plénitude. La paix de Dieu dépasse toute intelligence, elle nous élève et nous comble de joie. Dès lors, ceci nous engage dans une nouvelle attitude, une façon totalement différente de voir et d'apprécier, le disciple peut dire : "Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur s'en aller en paix, conformément à ta promesse, car mes yeux ont vu ton salut, salut que tu as préparé devant tous les peuples, lumière pour éclairer les nations et gloire d'Israël, ton peuple." (Luc 2.29). Vivant et croyant aujourd'hui, nous croyons que nous vivrons et entrerons en jouissance de ce bien. Aussi avançons-nous avec la ferme confiance que notre vie est assurée dans celle de notre Chef vivant.

2 Thessaloniciens 3.16 : "Que le Seigneur de la paix vous donne lui-même la paix en tout temps, de toute manière ! Que le Seigneur soit avec vous tous !" Amen !