La Moisson

05/09/2017

Les champs blanchissent.

Matthieu 9.37 : Jésus dit à ses disciples : "La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers."

Définition de Moisson, "Therismos" en grec : action de récolter. Rassemblement des hommes dans le royaume de Dieu. Référence au temps de la moisson, le jugement dernier, quand les justes seront rassemblés dans le royaume de Dieu et les méchants jetés dans l'étang de feu pour l'éternité.

Jean 4.35 : "Ne dites-vous pas qu'il y a encore quatre mois jusqu'à la moisson? Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson."

Jésus parle à ses disciples comme étant des pécheurs d'hommes (des gagneurs d'âmes). Tout comme lui-même a été envoyé, Jésus envoie son peuple sur la terre, réservé à cette grande mission. Encore, aujourd'hui, ses ouvriers prêchent l'Évangile de la Bonne Nouvelle du Royaume. C'est le temps de grâce qui s'étend à toute l'humanité. 

Jean 4.36 : "Celui qui moissonne reçoit un salaire, et amasse des fruits pour la vie éternelle, afin que celui qui sème et celui qui moissonne se réjouissent ensemble."

Comment entretenir un service ? 

Il s'agit d'un sacrifice vivant et d'un service intelligent. Tout service, tout ministère est fondé sur l'humilité. L'obéissance est une attitude de cœur comme pour nous rappeler que c'est la grâce de Dieu qui travaille. Il est parlé de bonnes œuvres dans lesquelles nous avons à marcher, mais c'est encore Dieu qui les prépare pour nous. 

Jean 17.16 : "Comme tu m'as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde."

Les œuvres étant celles de Dieu, nous n'avons jamais à nous en glorifier. Les occasions de les accomplir sont les relations de l'homme avec Dieu ; des croyants entre eux et enfin les relations avec les non croyants. Dans ce travail complet de Dieu, nous aimons en voir les résultats qui apparaissent comme les fruits de l'oeuvre de Dieu.

Psaumes 126.5 : "Ceux qui sèment avec larmes moissonneront avec chants d'allégresse. Celui qui marche en pleurant, quand il porte la semence, revient avec allégresse, quand il porte ses gerbes."

La vie chrétienne ne s'accomplit pas seulement dans une assemblée chrétienne ou une église locale. C'est avant tout l'application de La Parole de notre Seigneur Jésus dans nos vies. Le chrétien doit exprimer sa foi en la communiquant avec des effets visibles en amour, en joie, en humilité et en pureté. L'amour de Dieu ne reste jamais confiné entre quatre murs, il se partage ; il est expansif et gratuit.

Luc 19.10 : "Pour chercher et sauver ce qui est perdu."

L'accumulation de la connaissance, qui n'est pas mise en pratique est inutile. Nous devons aller chercher des pécheurs qui ont besoin de recevoir l'amour et la miséricorde de Jésus-Christ afin qu'à leur tour, ils puissent en goûter les fruits. Jésus est la vie et la lumière des hommes, nous ne pouvons l'ignorer, le véritable christianisme, c'est de manifester la vie de Jésus. La vie Chrétienne c'est une attitude pratique de vie selon La Parole, ce n'est pas le culte du dimanche matin.

Jean 3.17 : "Pour Sauver, non pas pour juger."

Lorsque nous prêchons, nous pouvons tomber dans le piège de donner l'impression d'être supérieur à cause de notre moralité. Jésus nous commande de prêcher l'Évangile, et non de faire changer aux pécheurs leur moralité.

2 Corinthiens 9.6 : "Sachez-le, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment."

Attention aux nombreux loups. Ces personnages autoproclamés, qui sermonnent, ne se soucient pas de la vie personnelle de chacun. C'est la philosophie de la science infuse. Les élues culpabilisent et fuient, ils ne voient pas Jésus. C'est un marqueur qui devrait alerter tous les frères et sœurs.

Matthieu 9.13 : "Allez, et apprenez ce que signifie : Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices. Car je ne suis pas venu appeler des justes mais des pécheurs."

"Les rites et sacrifices" n'ont aucune valeurs aux yeux de Dieu. Les dogmes et les religions sont inutiles. Toutes les traditions n'atteindront jamais la hauteur de l'Amour de Jésus-Christ. Par contre, La Parole nous parle : "d'action de grâce" c'est rendre grâce, dire la grâce qui nous est faite, c'est la reconnaissance de l'action de Dieu pour le monde et pour nous tous. L'action de grâce, c'est la louange à Dieu pour ce qu'Il "Est" en relation avec le monde.

Matthieu 9.38 : "Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson."

L'amour véritable, c'est le don de nous-même pour les autres, c'est l'expression du Saint Esprit car lui-même est action. Il se traduit par des bonnes œuvres envers les plus faibles, les démunis, les orphelins, les chrétiens persécutés, les malades.... Paul dit : "Pour moi vivre c'est Christ!" Que se soit la devise de tous les rachetés. Que chacun d'entre nous le dise et que chacun sachent l'accomplir.  

1 Jean 4.9 : "L'amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde afin que nous vivions par lui."

Conclusion : Jacques nous dit : « Mettez en pratique la Parole, et ne vous bornez pas à l'écouter ». Notre objectif en tant que chrétien est d'amener le peuple, non seulement dans l'intimité avec Dieu, mais aussi dans le service, où ils pourront expérimenter une foi plus profonde et large au milieu de la communauté et des différents ministères. La présence de l'Esprit de Dieu dans le monde est reconnue par celui ou celle qui vit la présence de Dieu en lui. Ainsi La Grande Commission du Seigneur : "Allez faites de toutes les nations des disciples...", devrait nous affermir dans nos fondements de la véritable saine doctrine: l'Évangile de Christ.    

Galates 6.7 : "Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi." Amen !