La Luxure

03/12/2017

Qu'est-ce que la luxure ?

Romains 13.13 : "Marchons honnêtement, comme en plein jour, loin des excès et de l'ivrognerie, de la luxure et de l'impudicité, des querelles et des jalousies." 

Définition : goût immodéré, recherche et pratique des plaisirs sexuels, considérés comme immoraux.

Hébreux 13.4 : "Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères."

Dieu nous a créés sexués comme des êtres de désir. La sexualité n'est pas dégradante ou bestiale, elle fait partie de la beauté de l'humain, c'est un désir contrôlé et socialisé. La Bible enseigne que les relations sexuelles que Dieu a données à l'homme et la femme sont reconnus dans un cadre officiel qui est le mariage. C'est s'engager publiquement à l'amour à la fidélité réciproque et au secours mutuel pour toute la vie. C'est l'union officielle d'un homme et d'une femme dans une relation transparente approuvé par Dieu. Avoir des relations sexuelles en dehors du mariage bafoue la Parole de Dieu et dénature aussi les relations entre homme et femme. 

Genèse 2.24 : "C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair." 

La Bible nous dit que s'unir avec une personne dans une relation sexuelle, c'est "être une seule chair", c'est un attachement de cœur et d'esprit. Or, l'inconduite sexuelle ne présente aucune affection, aucun sentiment amoureux. Elle n'ira jamais vers un engagement public à se lier pour la vie. C'est une conscience tournée délibérément vers la transgression, c'est être hors cadre du mariage. La dignité du corps est celle de la personne, celui qui commet l'adultère ou la fornication souille son âme. La luxure déshumanise et consomme un plaisir éphémère loin d'un véritable attachement fondé sur l'amour.

Matthieu 5.29: "Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne...."

Tout comme l'âme et l'esprit, nous sommes responsables de notre corps qui fait parti de ce que nous sommes. La dignité du corps reste celle de la personne, la maîtrise de soi est importante. L'amour sincère qui unis l'homme et la femme s'exerce avant le mariage et pendant le mariage, c'est ce que Dieu à établi pour nous. C'est un don total et définitif de son être pour l'autre, c'est une relation exclusive. La relation sexuelle est légitime quand elle est conduite par l'union des esprit et des cœurs à travers le cadre du mariage, qui est le moyen de préserver la beauté et la pureté de l'amour. 

Colossiens 3.19 : "Maris, aimez vos femmes et ne vous aigrissez pas contre elles.

Le monde moderne veut détruire toujours plus l'ordre moral donné par Dieu. Nos sociétés banalisent les déviances sexuelles en tout genre. On voit clairement que la fornication appelée "liberté sexuelle" par le Diable est un outil destructeur. La pornographie est délibérément accessible aux plus jeunes, on généralise l'inconduite sexuelle, pour conduire toujours plus vers une dégradation de la beauté de l'amour. On veut nous enseigner que la "liberté sexuelle", donne à chacun le droit de faire ce qu'il veut. L'immoralité sexuelle se dirige toujours vers un plaisir inique, égoïste et éphémère. La dignité et la bonne conscience n'ont plus de valeurs aux yeux du monde. 

1 Corinthiens 6.18 : "Fuyez l'immoralité sexuelle. Tout autre péché qu'un homme commet est extérieur à son corps, mais celui qui se livre à l'immoralité sexuelle pèche contre son propre corps."

Conclusion : les désirs de la chair sont la faiblesse humaine, il faut fuir toutes les tentations qui excitent les passions et les convoitises, car elles souillent l'homme. Nos pensées, doivent rester vigilantes, si un chrétien à succombé à la tentation, il peut revenir à Dieu par la repentance. Il est évident que nous devront être sincères avec Dieu. Nous apprenons par lui, que nous devons tenir la chair dans la mort, réalisant par la foi que nous sommes une nouvelle créature. Le corps du croyant est l'instrument dans lequel nous pouvons glorifier Dieu, ayant été acheté à un Grand Prix, nous devons rester dignes de cette appartenance. 

1 Thessaloniciens 4.3 : "Ce que Dieu veut, c'est votre sanctification ; c'est que vous vous absteniez de l'impudicité ; c'est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l'honnêteté, sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu."Amen !