L'Oeuvre de la Croix

01/02/2018

Pourquoi Jésus, devait-il mourir à la croix ?

Galates 5.24 : "Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit...."


Définition : la croix est comme un autel des sacrifices. La mort de Jésus expie nos péchés.

Galates 2.20 : "J'ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi."

Dieu est Saint et entièrement Juste, il ne peut donc accepter notre nature de péché, qui est celle de tout homme. Dans sa grande miséricorde, il a donc envoyé son Fils Jésus-Christ prendre la punition à notre place. L'oeuvre de la croix, était le seul moyen pour que nous soyons justifiés et pardonnés. La Bible parle du Fils de Dieu, qui par amour pour nous, s'est livré à la mort à notre place. À la croix du calvaire, Le Seigneur s'est donné en sacrifice pour payer le prix du péché qui nous sépare de Dieu. Jésus a dû souffrir et mourir sur la croix pour notre rédemption. 

1 Pierre 2.24 : "lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris."

La mort de Jésus sur la croix est la clé de notre salut. Lorsque nous acceptons Jésus comme notre Sauveur, la réconciliation avec Dieu est dès lors possible. Plusieurs aspects du sacrifice de Jésus sur la croix sont évoqués :

- Il est la preuve de l'amour incomparable et parfait de Dieu notre Père envers tous les hommes, car alors que "nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous." (Romains 5.8).

- Il est l'expiation des péchés : "Et cet amour consiste non pas dans le fait que nous, nous avons aimé Dieu, mais dans le fait que lui nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés." (1 Jean 4.10).

- Il annule notre condamnation car : "Il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix." (Colossiens 2.14).

- Il est le rachat des fautes : "Car vous avez été rachetés à un grand prix." (1 Corinthiens 6.20).

- Il est la victoire sur le mal : "Il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix." (Colossiens 2.15).

- Le Seigneur qui n'a pas connu le péché prend volontairement la place du transgresseur pour que nous soyons justifiés. Jésus accepte de "boire la coupe" c'est à dire d'être puni à notre place car "Il (Dieu Le Père) l'a fait devenir péché pour nous afin qu'en lui (Jésus) nous devenions justice de Dieu." (2 Corinthiens 5.21)

- Le sacrifice de Jésus est folie pour les hommes "car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu." (1 Corinthiens 1.18).

- Par Jésus-Christ seul, la réconciliation est à présent possible "En effet, si nous avons été réconciliés avec Dieu grâce à la mort de son Fils lorsque nous étions ses ennemis, nous serons à bien plus forte raison sauvés par sa vie maintenant que nous sommes réconciliés." (Romains 5.10).

Romains 8.1 : "Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus-Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort...."

La grandeur infinie de l'amour de Dieu ainsi que son plan pour le salut des hommes sont présentés dans le (chapitre 53) du livre du prophète Ésaïe, qui y décrit minutieusement les souffrances de Christ. L'Éternel a fait retomber sur son Fils l'iniquité de nous tous, et le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur Lui. Le plan de l'Éternel était de Le briser par la souffrance, afin qu'Il se charge de nos douleurs et paye le prix sur la croix, pour que nous soyons délivrés de nos péchés et de tout ce qui nous séparait de Lui. Jésus a pris sur Lui la condamnation que méritait notre péché. 

Jean 19.30 : "Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l'esprit." 

Conclusion : Jésus a été jusqu'à la croix verser son sang, pour accomplir le plan de Dieu pour le salut des hommes. Il a été humilié en prenant une forme humaine et c'est dans ce corps de chair qu'il a remporté la victoire sur le péché. L'œuvre de la croix est le fondement du peuple de Dieu, il n'est pas nécessaire d'ajouter quoi que ce soit à son œuvre. Laissons de côté nos prétentions ou nos peurs, car son œuvre est parfaite et suffisante. Pour obtenir le pardon de nos péchés et la vie éternelle, il faut se repentir, reconnaître Christ comme le Fils de Dieu, ce qu'Il a accompli à la croix et L'accepter comme notre Seigneur et Sauveur personnel. 

Galates 1.3 : "que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu le Père et de notre Seigneur Jésus-Christ, qui s'est donné lui-même pour nos péchés, afin de nous arracher du présent siècle mauvais, selon la volonté de notre Dieu et Père, qui soit la gloire aux siècles des siècles !" Amen !