L'Armure de Dieu 

27/05/2017

Les armes spirituelles.

Éphésiens 6.10 : "Au reste, mes frères, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes...."

Le Seigneur nous équipe des armes spirituelles, les différentes parties de cette armure sont complémentaires et indissociables. Le but de l'armure de Dieu est de nous rendre capables de tenir ferme face à l'ennemi. Chacun de nous doit commencer par croire fermement que le Seigneur a déjà combattu pour nous. L'armure complète de Dieu, c'est Jésus-Christ, lui-même. Seule une mentalité renouvelée dans la Parole de Dieu et une communion intime avec Le Seigneur, nous ferons expérimenter le processus d'une vie transformée.

Un soldat doit-être obéissant et consacré à Dieu pour être efficace pour le Royaume. En Christ, nous sommes dans une relation intime avec Dieu, sans lui, nous ne pouvons rien faire. Tout bon soldat rempli du Saint-Esprit veut plaire à son Maître, il travaille avec honneur pour impacter le monde. Sa mission : libérer l'Amour et répandre Son Royaume.  

2 Corinthiens 10.3 : "Si en effet nous vivons dans la réalité humaine, nous ne combattons pas de façon purement humaine. En effet, les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas humaines, mais elles sont puissantes, grâce à Dieu, pour renverser des forteresses. Nous renversons les raisonnements et tout obstacle qui s'élève avec orgueil contre la connaissance de Dieu, et nous faisons toute pensée prisonnière pour qu'elle obéisse à Christ."

Le casque du salut.

1 Thessaloniciens 5.8 : "Ayons pour casque l'espérance du salut".

L'espérance du salut, nous encourage à ne pas nous laisser allez, mais à travailler à notre salut avec crainte et tremblement. Le casque protège la tête, siège des pensées qui sont décisionnaires de nos actions, c'est une protection vitale. L'ennemie cible particulièrement nos pensées pour l'affecter subtilement, par conséquent, notre conscience requiert une protection. Seule l'expérience des chrétiens qui acceptent le Seigneur Jésus dans leur vie ont obtenu le pardon, ils sont affranchis de toute culpabilité parce que le Seigneur Jésus a pris sur lui le châtiment qu'ils méritaient. L'espérance du salut se repose sur notre foi et notre persévérance. 

1 Pierre 1.3 : "Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ! Conformément à sa grande bonté, il nous a fait naître de nouveau à travers la résurrection de Jésus-Christ pour une espérance vivante, pour un héritage qui ne peut ni se détruire, ni se souiller, ni perdre son éclat."

Pour ne pas céder aux ruses du Diable, c'est dans la vigilance et l'intelligence spirituelle que nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Christ. Nous renversons les raisonnements de la chair et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance de Dieu. Il n'y a rien de plus fort que d'être enfants de Dieu, ce lien de parenté est indestructible. Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et éternellement, le salut est toujours aussi certain. Être sauvé, c'est passé des ténèbres à la lumière et être pardonnés de tous ses péchés. Prendre sa croix est une constance, elle est intimement liée à la fidélité. L'espérance du salut, est le moyen que Dieu nous donne pour  préserver, Le Seigneur renouvelle notre intelligence.

Éphésiens 6.17 : "Faites aussi bon accueil au casque du salut."

La cuirasse de la justice.

Éphésiens 6.14 : "Revêtez la cuirasse de la justice."

Parce que Dieu est juste et qu'Il est le défenseur des victimes d'injustices, Il demande aux disciples de pratiquer la justice. En temps de guerre, le soldat revêt un uniforme pour être reconnaissable. Revêtir en grec à le sens "d'envelopper" ou faire "un avec". Un soldat recouvert d'une cuirasse protège également son cœur, car si celui-ci est touché, le combat est  terminé. Par la foi, nous sommes enveloppés pour témoigner et être en communion avec Jésus-Christ. La justice n'est pas ce que nous déterminons comme étant juste. La justice de Dieu, est la cause de notre salut.

Galates 3.26 : "Vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ; en effet, vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous vous êtes revêtus de Christ."

Le Seigneur Jésus nous révèle un Dieu de grâce qui est bon et plein de compassion. La cuirasse de la justice témoigne de notre appartenance, les enfants de Dieu, sont plus que vainqueurs en Christ. Rappelons-nous avec humilité que par le sang de l'Agneau, le juste vivra par la foi.  La poitrine est revêtue de la cuirasse de la justice comme révélation directe de la rédemption de Christ. L'ayant revêtue, devant la face de Dieu, nous paraissons non comme pécheur, mais comme juste. Notre cœur lui appartient.

Ésaïe 59.17 : "Il revêt de la justice d'une cuirasse." 

La ceinture de vérité.

Éphésiens 6.14 : "Ayez à vos reins la vérité pour ceinture."

La vérité, c'est que Jésus est mort à la croix pour nos péchés et que Dieu La ressuscité des morts. Nous obtenons la vérité pour ceinture par la connaissance et la compréhension dans le message de l'Évangile du salut en Jésus-Christ. La ceinture nous aide à soutenir le reste de notre équipement, elle est faite pour nous équilibrer. L'adversaire de la vérité, c'est le mensonge, il est appelé Satan le "père du mensonge". Si vous avez la vérité pour ceinture, quand l'ennemi viendra par la séduction, il ne pourra pas vous piéger. Vous pourrez tenir ferme dans la grâce et la vérité. 

Jean 1.17 : "la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ."

Jésus est la vérité car Il est le seul qui nous révèle qui est Dieu. Christ est l'image de Dieu, il ne peut ni mentir ni se contredire, sa Parole est la vérité. Jésus dit : "Quand le défenseur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité." Pour connaître "la vérité", nous devons avoir un temps avec Dieu pour la recevoir. Si nous laissons sa Parole pénétrer profondément notre esprit, nous pouvons confesser la vérité : "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ !" (Éphésiens 1.3).

Jean 14.6 : Jésus dit : "Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie ; nul ne vient au Père que par moi."

Le bouclier de la foi.

Ephésiens 6.16 : "prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin...." 

La foi c'est le plan de Dieu préparé et annoncé des siècles avant la réalisation de la crucifixion et la résurrection de Jésus. Christ, est celui qui fait naître la foi et la rend parfaite. Le bouclier de la foi est l'arme de défense principale, ses premières fonctions sont de contrer les attaques et d'éteindre les traits enflammés de l'ennemi. Notre bouclier stoppe les intentions destructrices de l'ennemi; il représente une pièce extrêmement importante de l'armure. La foi joue un rôle capital dans le combat spirituel. C'est en Jésus et par Jésus que Dieu nous sauve. 

Éphésiens 3.14: "Voila pourquoi je plie les genoux devant le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, de qui toute famille dans le ciel et sur la terre tient son nom. Je prie qu'il vous donne conformément à la richesse de sa gloire, d'être puissamment fortifiés par son Esprit dans votre être intérieur, de sorte que le Christ habite dans votre cœur par la foi." 

Le christianisme, c'est Dieu qui fait le premier pas vers nous. Notre responsabilité : croire. La foi n'est pas une invention humaine, c'est une relation intime avec notre Créateur. Sans le bouclier de la foi, il est impossible d'être agréable à Dieu. La foi vient de ce qu'on entend et ce qu'on entend vient de la Parole de Dieu, tenons le bouclier fermement dans la puissance du Saint-Esprit. Christ est suffisant, restons fidèles, la foi grandira à travers les épreuves. La foi, la grâce, la compassion et la paix sont données de la part de Dieu notre Père et de Jésus-Christ notre Seigneur !

1 Jean 5.4 : "La victoire qui triomphe du monde, c'est notre foi."

L'Épée de l'Esprit.

Éphésiens 5.17: "Prenez l'épée de l'esprit, qui est la parole de Dieu."

Au commencement, l'Éternel à créé toutes choses par la Parole, les Écritures sont la Parole de Dieu. Jésus a enseigné que les Écritures ne pouvaient être anéanties. L'épée de l'Esprit est donc une arme offensive d'une puissance phénoménale. Quand vous priez, vous avez un avocat auprès du Père, c'est la Parole de Dieu qui est Esprit et vie : le Seigneur Jésus. L'Esprit Saint rend alors la grâce "productive", elle nous transforme. C'est par l'Esprit, que tout ce qui nous était jusque-là impossible deviendra possible, nous pourrons changer de vie et vivre une relation restaurée : une alliance. Mettre sa foi en Jésus, c'est voir l'épée de l'Esprit transformé les cœurs de pierre en cœurs de chair. 

Hébreux 4.12 : "Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante que toute épée à deux tranchants, pénétrante jusqu'à séparer âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du cœur." 

Les Écritures ont été inspirées par le Saint-Esprit et s'accomplissent toujours. Elles témoignent de Christ. Dans ce temps de grâce, le Saint-Esprit convainc le monde en ce qui concerne le péché par la Parole qui est l'épée de l'Esprit. Ambassadeurs de Jésus, nous devons proclamer la prédication de la croix, nous avons la grande responsabilité de prêcher l'Évangile à toute la création afin que le Saint-Esprit puisse détourner les hommes de leurs péchés et les conduire à Jésus qui est capable de les sauver.

1 Jean 5.12 :"Celui qui a le Fils a la vie ; celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie." 

L'Évangile de paix.

Romains 1.16 : "Car je n'ai point honte de l'Évangile: c'est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit...."

Les impies disent "Paix !; paix !" mais il n'y a pas de paix car ils ne connaissent pas la paix. Les choses qui appartiennent à la paix sont cachées, il n'y a point de paix pour les méchants. Dieu, n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix et d'amour. Jésus donne la paix, mais pas comme le monde donne, c'est une paix parfaite qui garde nos cœurs. L'Évangile, mot qui signifie "Bonne nouvelle" nous apprend que par sa mort et sa résurrection, le Seigneur Jésus offre la paix avec Dieu par le sang de sa croix. Les pécheurs sont réconciliés avec Dieu par le Prince de la paix, le Christ. 

Éphésiens 6.15: "Mettez pour chaussures à vos pieds le zèle que donne l'évangile de paix."

Le zèle est l'ardeur; l'enthousiasme; la disposition et le courage que donne l'Esprit Saint. L'Évangile de paix, invite chacun de nous à devenir des gagneurs d'âmes. Comme un outil efficace dans les mains de Dieu, le disciple de Jésus marche avec assurance, il transmet la bonne nouvelle du salut en Jésus-Christ. Jésus donne la paix, parce qu’Il a vaincu le monde, Il offre la paix en tout temps. Étant justifiés par la foi, nous portons la paix comme un fruit de l'Esprit, elle règne dans nos cœurs. 

Ésaïe 52.7 : "Qu'ils sont beaux sur les montagnes, les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles." Amen !