L'Agneau de Dieu

10/02/2018

Pourquoi Jésus Christ est l'Agneau de Dieu?

Jean 1.29 : "Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit: Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde."
Jésus est l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. Dieu a envoyé son Fils unique Le Seigneur Jésus pour être la victime expiatoire. Sa mort à la croix est le sacrifice parfait pour payer les péchés de tous ceux qui croient en lui et qui le suivent dans la repentance.

1 Jean 2.1 : "Et si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste. Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier...."

Le Seigneur Jésus, est passé par la mort comme Sainte victime à notre place, pour payer le salaire de nos péchés. L'Agneau de Dieu était le seul gage de l'œuvre parfaite de Dieu. À la croix Jésus a accompli son sacrifice pour nous, son sang sacré fût versé, signe de l'expiation accomplie, attestait que les exigences de la Justice de Dieu étaient satisfaites. Dans son dernier souffle, le Seigneur a payé le prix pour le péché des hommes.

1 Pierre 1.19 : "mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache, prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous,...."

Les hommes l'ont mis à mort. Mais ils n'ont pu le faire que parce que lui-même s'est laissé saisir et crucifier par eux car Jésus dit :
- « Moi je laisse ma vie ».
- « ...Personne ne me l'ôte, mais moi, je la laisse de moi-même ; j'ai le pouvoir de la laisser et j'ai le pouvoir de la reprendre ».

La Parole dit aussi :
- Il a « livré son âme en sacrifice pour le péché ».
- Il était la victime volontaire se chargeant lui-même de nos fautes « et l'Éternel a fait tomber sur lui l'iniquité de nous tous ».

Ésaie 53.10 : "Il a plu à l'Éternel de le briser par la souffrance... Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours; Et l'œuvre de l'Éternel prospérera entre ses mains."

La justice de Dieu, exigeait que le châtiment dû aux péchés du monde fût subi par Jésus. Et c'est là le point suprême du sacrifice à la croix. Jésus a d'abord souffert les douleurs de l'affreux supplice auquel l'ont soumis les hommes et en même temps son cœur a été brisé par l'opprobre. Mais infiniment plus terribles ont été les souffrances de l'expiation, les souffrances qui lui ont été infligées par Dieu à cause de nos péchés.

2 Corinthiens 5.21 : "Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu."

Le jugement était exécuté. Celui qui avait prit notre place sous ce jugement avait expié les fautes dont il s'était volontairement chargé et il pouvait proclamer : « Tout est accompli ». Il entrait dans la mort pour payer entièrement ce que méritait le péché, mais il y rentrait vainqueur.

1 Corinthiens 1.30 : "Or, c'est par lui que vous êtes en Jésus-Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption...."

Maintenant Dieu peut faire grâce. Au pêcheur perdu il offre le salut gratuit dont Jésus a fait tous les frais à la croix. A l'homme ennemi il fait annoncer le message de paix :

- « Soyez réconciliés avec Dieu! »

- « Car Christ...est mort pour des impies...Lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous. »

- « C'est ainsi que Dieu met en évidence son amour à lui envers nous. »

Romains 5.6 : "Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies...Lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous."

Conclusion : Par un acte éternel de Dieu, UNE FOIS POUR TOUTES, Jésus a permit à l'homme d'être purifié de son péché et lui apporté un salut éternel. C'est ainsi que Dieu met en ÉVIDENCE son AMOUR à LUI, ENVERS NOUS. En Jésus une nouvelle alliance nous est offerte : Le Seigneur est le porteur de l'espérance d'un monde nouveau. Ou sont abolis l'injustice; la mort; la souffrance et l'abandon. Jésus Christ a accomplit le renouveau de la création : Dieu peut faire grâce à l'homme par la FOI en son Fils.

Hébreux 2.3 : "comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut, qui, annoncé d'abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l'ont entendu, Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, et divers miracles, et par les dons du Saint-Esprit distribués selon sa volonté."

Citations : Saint Longin - centurion romain (1er s.) :                « Vraiment, cet homme était le Fils de Dieu ». Voici que du corps du Christ mort, le sang et l'eau jaillir sous le coup de lance du centurion romain. En voyant les miracles qui s'opéraient, le soleil obscurci et le tremblement de terre, il crut et surtout depuis l'instant où, selon le dire de certains auteurs, ayant la vue obscurcie par maladie ou par vieillesse, il se frotta les yeux avec du sang de Notre Seigneur coulant le long de sa lance, car il vit plus clair tout aussitôt. Renonçant donc à l'état militaire, et instruit par les apôtres, il passa vingt-huit ans de sa vie de disciple à Césarée de Cappadoce, et convertit beaucoup de monde à la foi par sa parole et ses exemples.

Matthieu 27.50 : "Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l'esprit. Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu'en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent, les sépulcres s'ouvrirent, et plusieurs corps des saints qui étaient morts ressuscitèrent. Etant sortis des sépulcres, après la résurrection de Jésus, ils entrèrent dans la ville sainte, et apparurent à un grand nombre de personnes. Le centenier et ceux qui étaient avec lui pour garder Jésus, ayant vu le tremblement de terre et ce qui venait d'arriver, furent saisis d'une grande frayeur, et dirent: Assurément, cet homme était Fils de Dieu...." Amen!