Du Naturel au Spirituel 

23/10/2017

Comment percer la réalité spirituelle ?

Romains 7.14 : "Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle; mais moi, je suis charnel, vendu au péché."

- Définition de naturel : ce qui est perceptible par la vue. Des corps visibles à l'œil nu : ce qui est du monde physique.
- Définition de spirituel : ce qui est de la nature de l'esprit. Qui relève de la pensée : les choses invisibles.

Colossiens 3.1 : "Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre."

1-) La vie éternelle est spirituelle.

Toute l'Écriture est inspirée de Dieu, elle est Esprit et Vie (vivante et efficace), elle affirme que nous sommes enfants de Dieu en Christ. Dans notre vie chrétienne, nous prenons conscience que la vie spirituelle est active. Nous la sentons, elle est réelle puisqu'elle est éternelle. Comme nouvelle créature, nous sommes alors de plus en plus sensible en la présence de Dieu car nous sommes le temple du Saint Esprit. Cette naissance céleste est plus fiable que la sagesse et l'expérience humaine.

2 Corinthiens 4.18 : "parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles ; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles."

2-) Prendre le contrôle.

Quand nous marchons dans le naturel, nous fonctionnons dans la chair. Or, l'engagement et notre confiance au Seigneur Jésus Christ, c'est la garantie de notre foi manifestée par la prière, nous devenons spirituels par la présence du Saint- Esprit. C'est l'histoire de frères et soeurs changées par la puissance de Dieu, des expériences fortes qui se manifestent dans une sanctification grandissante. 

Romains 6.4 : "Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie." 

Nous devons être en ordre devant Dieu, lui montrer un attachement sincère et fidèle. C'est l'attitude que le Seigneur désir pour chacun de ses serviteurs. Pour être dans la direction de l'Esprit Saint, nous nous plaçons sous le regard de Dieu dans nos pensées, dans nos paroles et dans nos actes. La compassion pour ceux qui sont dans le besoin, c'est le cœur de Dieu. 

Romains 8.6 : "La chair tend à la mort, mais I'Esprit tend à la vie et à la paix."

3-) L'attitude.

La vie chrétienne, est une impulsion du Saint Esprit qui nous pousse à manifester sa nature : une vie de dévotion et de compassion. L'attente de Dieu, c'est la culture de l'amour pour notre prochain, elle découle de notre relation personnelle avec Christ. Il nous faut donc être rempli du Saint Esprit pour en manifester les fruits et en constater les conséquences. 

2 Corinthiens 5.7 : "car nous marchons par la foi et non par la vue, nous sommes pleins de confiance...."

La Parole nous dit "l'univers a été formé par la parole de Dieu, de sorte que le monde visible n'a pas été fait à partir des choses visibles." (Hébreux 11.3). Donc le spirituel précède le naturel. En d'autres termes, les réalités que nous vivons dans ce monde physique sont le reflet (une ombre) du monde spirituel. Un croyant qui choisit de faire ses délices de son maître Yeshua reçoit un puissant encouragement : "cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l'âme, sûre et solide; elle pénètre au-delà du voile, là où Jésus est entré pour nous comme précurseur, ayant été fait souverain sacrificateur pour toujours." (Hébreux 6.19)

Hébreux 11.1 : "Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas."

Les réalités spirituelles font partie intégrante du monde physique, comme une feuille de papier qui possède deux faces "A" et "B" qui sont distinctes mais unies. Par la foi, nous pouvons croire à ce que notre oeil ne peut voir, c'est le travail du Saint Esprit qui touche les coeurs. Le chrétien va donc puiser force et substance dans la Parole de Dieu, c'est la révélation de la splendeur de l'Évangile. En d'autres termes, par le Saint Esprit et non par nos propres forces, nous voyons notre véritable condition et nous pouvons prendre le contrôle. Si nous demandons et nous croyons, nous verrons l'onction de Dieu nous saisir. Notre première capacité capitale est spirituel.

Apocalypse 3.18 : "Pour cette raison, Jésus a conseillé : "Je te conseille d'acheter chez moi . . . du collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies."

Conclusion : pour vivre la réalité spirituelle, il faut persévérer dans la lumière! La sagesse de Dieu nous fera alors grandir, au point que même l'adversité deviendra un catalyseur pour nos propres fruits. La croissance spirituelle ne vient ni du temps, ni de la connaissance, mais de Dieu. Nous voyons et partageons alors les bénédictions de La Bonne Nouvelle du Royaume. Rien n'est plus grand que la Gloire de Dieu et chacun est digne de le recevoir en Jésus Christ. Quand nous exprimons son amour, les écluses du ciel s'ouvrent, alors laissons couler la paix de Dieu dans tous les domaines de notre vie!

1 Corinthiens 2.13 : "Et nous en parlons non avec les paroles qu'enseigne la sagesse humaine, mais avec celles qu'enseigne l'Esprit Saint. Ainsi nous employons un langage spirituel pour exprimer ce qui est spirituel. Mais l'homme naturel n'accepte pas ce qui vient de l'Esprit de Dieu, car c'est une folie pour lui ; il est même incapable de le comprendre, parce que c'est spirituellement qu'on en juge." Amen !